Address
304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

Work Hours
Monday to Friday: 7AM - 7PM
Weekend: 10AM - 5PM

Coupe du monde 2022 : problème de climatisation, pénurie d’eau, … le premier test raté pour le stade de la finale 

 

Selon beIN sport, à moins de deux mois du coup d’envoi de la coupe du monde de football 2022, le comité organisateur du mondial au Qatar a tenu à tester le stade de la finale, le stade Lusail qui devra accueillir plus de 80 000 spectateurs. Toutefois, d’après les dernières données révélées aux médias, le test a tourné au fiasco.

Le match test 

À quelques semaines du coup d’envoi de la prochaine coupe du monde 2022 au Qatar, une rencontre test a été organisée entre Zamalek et Al Hilal le 9 septembre, pour mieux cerner les éventuelles failles du dispositif prévu pour la coupe du monde qui devra se tenir du 20 novembre au 18 décembre. Selon les informations partagées par le quotidien belge Het Laatste Nieuws et Doha News, le test ne fut pas concluant.

En effet, le stade de Lusail, qui devra accueillir, le 18 décembre, la finale de la Coupe du monde, plus de 80 000 places, n’est pas prêt pour l’événement sportif. Lors de la rencontre test, plus de 77 000 fans ont pu assister à un match entre le club égyptien Zamalek et saoudien Al Hilal. Alors que, ce match test a été remporté par Al Hilal, ce qui est important ce n’est pas la rencontre, mais ce qui s’est passé en dehors du terrain. Avant le début du match, plusieurs centaines de bus ont été mis à la disposition des spectateurs voulant rejoindre le stade. Toutefois, les organisateurs ont enregistré le premier problème en sous-estimant le nombre de personnes qui comptaient emprunter cette voie pour rallier le stade. En effet, certains spectateurs ont dû marcher plus de 45 minutes sous une température de 35 °C pour rejoindre le stade.

Pas d’eau et pas de climatisation

 

Selon l’un des spectateurs, Mohamed, qui est père de trois enfants, il a dû porter son jeune fils qui était déshydraté et fatigué par la marche. Il n’y avait aucun point d’eau tout au long de la route. Selon les volontaires, cette pénurie d’eau s’est poursuivie même dans les tribunes. Par ailleurs, l’air conditionné que le Qatar, n’a pas arrêté de promouvoir au sein de ses stades sous sa forte chaleur, n’a pas fonctionné de manière optimale durant la rencontre Zamalek et Al Hilal qui a été diffusée via le recepteur bein sport.

Nous espérons que le comité prendra en considération ces failles afin d’éviter le pire durant la Coupe du monde 2022.

Ce site a été réalisé par l’agence web Tunisie.  Sponsorisé par Aphromed